Dans les méandres de la communication, on se heurte à la question du choix et de la qualité du papier.

Mais ne vous inquiétez pas, nous avons l'habitude de travailler sur tous les supports de communication et nos propositions tiennent compte de la finition de papier adaptée aux produits que vous recherchez.  

Voici quand même un résumé rapide de ce qu'il faut savoir.

Le grammage

C'est ce qui détermine la qualité du papier (en matière de poids) et, vous l’aurez compris plus celui-ci est élevé plus le papier sera épais.

Un grammage supérieur donnera l’impression d’une activité forte et solide qui accorde une grande importance à sa communication. Cependant, cela n'implique pas forcément que le grammage plus léger est synonyme de « petit budget », car il est largement suffisant pour des campagnes "ponctuelles" de distribution à grande échelle.

Les différents grammages :

  • 80 g/m² -   le plus commun des grammages puisque c’est celui des ramettes utilisées dans les bureaux, les copieurs et imprimantes. 
  • 90 g/m² -       bon grammage pour un papier avec en-tête ou pour les documents plus officiels. Il supporte très bien le recto verso et le pliage.
  • 120 g/m² - il peut servir de support à des fiches explicatives, la première page d’un dossier ou des brochures simples, par exemple.
  • 135 g/m² - grammage utilisé pour des affiches ou les plaquettes. Il supporte bien le pliage. 
  • 170 g/m² - il est conseillé pour les flyers A5 ou DL (10 x 21 cm, par exemple) ou pour des cartons d’invitation, par exemple.
  • 250 g/m² - pour des cartes de visite légères, ou les plaquettes plus épaisses.
  • 350 g/m² - c’est le grammage des cartes de vœux ou calendriers souples. 
  • 430 g/m² - proche du cartonnage, pour une revue, une brochure ou un catalogue.

Détail des finitions de papier.

Le papier couché brillant et mat ?

Le papier couché est un papier dont la surface est recouverte d’une ou plusieurs couches de pigments pour améliorer son toucher, son aspect afin d'en améliorer la qualité d’impression.

Si le papier couché brillant est certainement le papier le plus utilisé pour l'impression d’affiches, le papier couché mat propose un toucher brut remarquable et résiste le mieux aux manipulations d’un flyer.

La finition brillante reflétera beaucoup plus la lumière alors qu’une finition mate se fera plus discrète.

Le pelliculage brillant et mat ?

À ne pas confondre avec la qualité du papier, que nous avons évoquée plus haut, le pelliculage est un film plastique appliqué sur le support imprimé pour lui apporter une finition supérieure.

Il va protéger le support, le rend un peu plus imperméable. En rehaussant les couleurs de l’impression, il apportera de la qualité à vos cartes de visite ou vos brochures.

Un pelliculage brillant - le plus courant - réfléchit beaucoup plus la lumière et donne au papier un aspect glacé.

Un pelliculage mat - plus original - est plus doux au toucher, cependant, il aura tendance à être un peu plus sensible aux rayures.

 

papier et finition

Besoin de conseils ?