shcreation/ avril 30, 2019/ Web

Lorsqu’un site internet doit être créé, que ce soit un site vitrine pour votre société, un site internet de vente en ligne (site e-commerce), celui-ci doit être obligatoirement rattaché à un nom de domaine. Le plus souvent, il prend la forme de :
https: // www. nomdevotresociété. fr ou com, etc... ).

Pour le nom de domaine, il vous faudra donc aller réserver votre « emplacement » sur des sites internet spécialisés appelés de manière générale Hébergeurs de sites web.

L’avantage principal est que « l’espace » que vous aurez réservé sur le net sera unique, et par la même occasion cela permet de vérifier que vous n’empiétez pas sur les plates-bandes d’un autre propriétaire de site qui aurait un nom d’activité ou de société similaire au votre.

Lors de cette étape il faut être vigilant à la manière dont seront renseignées les informations de propriété de votre nom de domaine.
Si vous faites appel à un prestataire - celui qui va créer votre site, il se peut que vous ayez de mauvaises surprises notamment en vous apercevant, plus tard, que la propriété du nom de domaine rattachée à votre site internet ne vous appartient pas.

Pourquoi cela ?

Simplement parce que votre prestataire pour vous simplifier la vie et aussi pour gagner du temps aura réservé votre nom de domaine en y indiquant les coordonnées de sa société au lieu de la vôtre.

Le problème dans cette démarche est que même si cela part d’un bon sentiment la plupart du temps, cette pratique pourrait vous coûter cher. 

Si tout se passe bien... La vie est belle, mais si vous rentrez en conflit avec votre prestataire parce que les relations entre vous se dégradent ou si vous voulez reprendre les rênes de votre projet vous risquez de vous heurter à quelques difficultés.

Qu’est-ce qu’implique le fait de ne pas être propriétaire de son nom de domaine ?

C’est tout simplement comme vivre en location dans un appartement et en régler régulièrement un loyer à son propriétaire. Attention quand même, il est possible de régler les échéances de votre hébergement à votre prestataire et d’être propriétaire de son nom de domaine, cela vous permet d’ailleurs de ne pas vous soucier des renouvellements et de ne pas perdre votre nom faute de paiement.

Comment savoir qui est le propriétaire d’un nom de domaine ?

Vous possédez déjà un site internet et vous souhaitez savoir
si vous êtes propriétaire de votre
nom de domaine ?

Il existe une requête spécifique qui permet d’accéder aux informations de
propriété d’un nom de domaine se dénommant le « WHOIS ». Vous y trouverez toutes les informations concernant votre site et bien évidemment le nom du propriétaire de domaine .

Que faire si vous n’êtes pas propriétaire de votre nom de domaine ?

Il n’y a pas grand-chose à faire malheureusement...
La seule méthode officielle permettant de récupérer la propriété de votre nom de domaine est de prouver que ce nom correspond à une marque ayant été déposée auprès de l’ INPI .

La bonne nouvelle est que les professionnels du web sont pour la plupart de bonne foi et que si vous souhaitez réellement récupérer votre propriété, il sera dans leur intérêt de vous la transférer sans faire d’histoires.

Attention néanmoins aux entreprises mal intentionnées qui n’hésitent pas à utiliser cette
méthode pour vous enfermer dans une jolie cage de verre et ainsi, de vous forcer à continuer à faire appel à leurs services.

Depuis le temps que nous exerçons, nous sommes toujours surpris par le nombre de d'entreprises qui se sont fait avoir par ce procédé... Et qui se font encore avoir.

Vous avez un projet Web à concrétiser ?

Les beaux jours arrivent, donnez de la hauteur à votre communication.

Share this Post